• 1 mai 1979 | création du 106

    La décision du Gouvernement belge de rapatrier la 7ème Brigade d’Infanterie blindée, des Forces belges en Allemagne (1) vers la garnison de Marche-en-Famenne, eut pour conséquence une réorganisation de la logistique. En effet, sa 7 Compagnie Ravitaillement et Transport était également chargée de missions territoriales d’appui. Pour en assurer la continuité, une nouvelle unité fut créée le 1er mai 1979 à SPICH : le 106 PELOTON RAVITAILLEMENT ET TRANSPORT, rattaché au 20 Bataillon Logistique. Sa mission : reprendre toutes les missions territoriales de la 7 Cie Rav Tpt et assurer l’appui logistique des garnisons de SPICH, ALTENRATH et WESTHOVEN.


    Les premiers effectifs rejoignirent le 106 entre le 2 et le 14 mai 1979. Venant principalement des compagnies de ravitaillement et transport de la 7ème Brigade d'infanterie blindée (Spich) et de la 17ème Brigade blindée (Siegen), ce cadre expérimenté forma d’emblée la colonne vertébrale de l’unité.


    Le 106 fut installé dans le Quartier Lieutenant Coppens à SPICH où, des entrepôts, garages, bureaux et logements, lui furent attribués.


    + INFOS | LES FOURMIDABLES (code d'accès)

    __________

    (1) A la création de l'Otan, en avril 1949, par crainte d'une invasion soviétique, les troupes belges se voient confier la défense d'une zone de 60 km de large s'étendant d'Aix-la-Chapelle à Siegen, Soest, Brakel, Essentho et Arolsen en direction du Rideau de Fer. Les FBA représentent la contribution belge à la stratégie de l'Otan dite de «défense de l'avant», qui consistait à défendre, en cas d'attaque du Pacte de Varsovie, l'intégrité territoriale de la République fédérale d'Allemagne (fondée en 1949) au plus près de ce qui était, jusqu'à la réunification allemande le 3 octobre 1990, la frontière inter-allemande (Belga, juillet 2004)